Revue Le Guillon n° 60 – juin 2022

Le Guillon

Photo de couverture: Le bonheur est dans la vigne par Régis Colombo

En finir avec les idées reçues …

… par exemple avec celle qui consiste à dire qu'un domaine viticole de petite dimension est toujours plus fragile qu'un grand …

Eh bien non ! En témoigne le dossier réalisé à quatre mains par Eva Zwahlen et Alexandre Truffer. En parcourant les régions vitivinicoles du canton de Vaud, ils ont recueilli les témoignages de vigneronnes et vignerons qui gèrent des domaines de 5 hectares au plus. Certes, tous ont subi la crise de la pandémie et les affres du millésime 2021. Mais ils ont moins souffert que de plus grandes structures, parce que les circuits commerciaux qu'ils empruntent sont plus courts : pas de grossistes, peu de dépendance vis-à-vis des restaurateurs, vente directe à des clients fidèles, comme ceux qui recherchent des vins élaborés avec le souci constant du respect de l'environnement. 

Une vaste étude permet de balayer une autre idée reçue, celle selon laquelle les Alémaniques et les Romands n'apprécieraient pas les mêmes chasselas …

Nenni. Tous apprécient des chasselas équilibrés, présentant une très légère sucrosité, mais pas des vins marqués par l'acidité ou des arômes lactiques !

Michel Logoz nous a quittés l'hiver dernier. Celui que l'on surnommait le pape de l'étiquette combattait les idées reçues sur le vin de sa plume acérée et virevoltante, dans sa célébrissime colonne, page 80 de la revue Le Guillon. Au chancelier honoraire Logoz succède, dans l'exercice de la chronique au vitriol, le chancelier en fonction, Edouard Chollet. Logique. 

Pascal Besnard, Rédacteur responsable

S'abonner